Expositions Temporaires

Retrouvez ici tous les artistes et objets d’art en exposition à Home Gallery.

En ce moment :

  • Marie Ange Daudé

Marie-Ange Daudé est une artiste française née en 1967 qui vit et travaille en Gironde en France.

Elle oriente son parcours vers des études d’aménagement et d’urbanisme, elle fréquente le milieu des architectes-artistes et s’intéresse de plus près au processus de création. Sa fibre écologique se fait ressentir dans son travail, notamment ses premières réalisations qu’elle créé à partir de déchets tels que verre, canettes et boîtes diverses.

Naissent entre 2012 et 2013, une série de 68 cœurs où elle utilise pour chacun une technique différente, une sorte de ballade amoureuse et artistique. Puis elle décide d’offrir une nouvelle interprétation de photographies anciennes auxquelles elle rajoute des matériaux ou des éléments surprenants tels que des agrafes ou des plumes. Ces portraits brisés, recollés, reconstitués sont une sorte d’interprétation personnelle du temps qui passe.

Son travail a été exposé à l’occasion de nombreuses expositions collectives et personnelles.

En savoir plus : http://marieangedaude.odexpo.com/

 

  • Lucile Callegari

Lucile CALLEGARI partage son temps de vie et de travail entre Bordeaux, Paris et Aix en Provence.
Peintre autodidacte, révélée il y a 6 ans, c’est dans le monde de l’histoire et de l’art qu’elle évolue depuis l’enfance. Le milieu de la création l’enthousiasme, mais ce n’est que 35 ans plus tard qu’elle s’y ouvre enfin et se déploie violemment et intimement.

Issue d’une famille italienne venue de Vénétie et d’une lignée de filles uniques parisiennes, c’est sur les terres de la région bordelaise que son père, peintre à ses heures perdues, et sa mère, férue d’histoire et de voyages, se rencontrent en mai 68.
Période faste des années insouciantes, Lucile Callegari grandit dans un environnement intellectuel et artistique actif ; les voyages et le pluriculturalisme sous toutes ses formes l’exaltent.
Diplômée en Histoire des Arts et Archéologie de l’université de Bordeaux III, c’est au contact du milieu associatif et artistique qu’elle s’enrichit ; les arts plastiques, le théâtre et la poésie contemporaine sont les domaines à travers lesquels elle évolue.

2010, année de bouleversement, un malheur, un bonheur. 
A la suite d’un choc émotionnel, brutal et irréversible, la création s’impose à elle.
Le choix du médium, la peinture, et du sujet, la femme, sont une évidence.
Travail de l’inconscient, son destin entrevoit cette lumière, la transcendance devient son guide ; acte libérateur, moyen de survie.
Eveiller la mémoire, raviver l’espoir, œuvrer au développement de soi, pour elle-même et pour les autres.

Le choix unique du portrait féminin s’impose à elle ; travail sur l’humain avec l’infinité de possibilités de traitement esthétique et émotionnel qu’il offre.
Rien n’est défini à l’avance. Un visage qui inspire, en réaliser un nouveau, loin du modèle, à son image, image de l’inconscient ainsi matérialisé. 
Rapide et énergique, elle travaille en un seul jet. Le réel est modifié et ne devient que mise en scène, prétexte à la confrontation d’un face à face.
Ces femmes sont le reflet d’elle-même, leur regard est le reflet de son âme.

En savoir plus : http://www.lucile.callegari.fr/biographie/